Translate

jeudi 29 septembre 2011

Le Canadien de Montréal dans l'eau trouble


Avant d'amorcer la nouvelle saison qui débutera le 6 octobre prochain, la Ste-Flanelle et la société du Centre Bell vient de se voir verser une douche froide. Ces derniers pourraient recevoir une mise en demeure pour téléchargement illégal.

Le producteur du film The Hurt Locker a obtenu, de la Cour fédérale du Canada, un droit d'obtention auprès de trois fournisseurs de services Internet canadiens afin d'identifier le nom des propriétaires qui auraient téléchargé ce film illégalement. Les compagnies Bell Internet, Cogeco et Vidéotron peuvent offrir ces informations à la compagnie Voltage Pictures. Le producteur espère pincer les internautes qui auraient violer les droits d'auteurs.

En effet, le Centre Bell et le club de hockey Canadiens feraient partie du nombre qui seraient poursuivis pour téléchargement de matériel à contenu protégé. Selon le directeur des communications, Donald Beauchamp, il est impossible que des employés aient fait un tel geste. M. Beauchamp assure que l'ensemble de ses appareils informatiques sont munis d'un dispositif pare-feu qui contrevient au téléchargement via BiTorrent.

Néanmoins, quoi qu'il advienne dans ce dossier le Canadien de Montréal et le Centre Bell devraient réussir à bien s'en tirer dans cette affaire. Une amende de 20 000$ serait amplement suffisante pour éteindre ce fléau car les frais d'avocats seraient supérieurs à cette somme selon M. Geist.

Rappelons que le film The Hurt Locker a remporté l'Oscar du meilleur film en 2010.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire