Translate

vendredi 24 février 2012

Dur choc pour l'information à Radio-Canada

C'est devant les applaudissements des employés de la salle des nouvelles de Radio-Canada que l'on a appris en direct sur les ondes de RDI le départ du directeur de l'information de la société d'État, M. Alain Saulnier, hier en fin d'après-midi. 


Après 28 ans de loyaux services, il a été remercié de ses fonctions. Même si son départ est officiellement prévu pour le 16 mars prochain, il n'en demeure pas moins que cette nouvelle est un dur choc pour les journalistes de Radio-Canada. Ce congédiement a été très mal reçu par ses pairs. M. Saulnier était fort apprécié et jouissait d'une grande notoriété professionnelle. 


À l'approche de la présentation du budget Harper, des compressions budgétaires sont à prévoir pour la société d'État. Cela peut expliquer en partie les motifs qui ont mené la direction de Radio-Canada à prendre une telle décision. Selon les propos recueillis de Marc Pichette, directeur des relations publiques de la SRC, "Il s'agit d'une décision murie. M. Lalande désire effectuer des changements à la direction de l'information".Par le fait même, le vice-président, M. Louis Lalande, explique ce changement en vertu des nombreuses mutations que va subir Radio-Canada au cours des prochains mois. En poste depuis 5 semaines seulement, M. Lalande n'a pas hésité à montrer ses couleurs. Bien que dans son communiqué il loue le travail de M. Saulnier, semblerait-il que cela cacherait certaines hypothèses qui expliqueraient son départ. 


Je vous invite à lire l'article de Stéphane Baillargeon du Journal le Devoir. Celui-ci vous présente sa vision face à cette situation. Radio-Canada congédie son directeur de l'information, Alain Saulnier 


Par ailleurs, on a appris ce matin que la nomination de M. Michel Cormier comme successeur à M. Saulnier.  Celui-ci occupait un poste de directeur à la SRC de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Il prendra en charge tout le volet web, radio et télévision.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire